1er trimestre 2016 : Le réveil de l’or

Publié le 31/05/2016

À 1228 dollars, l’once d’or a bondi de 16,5% depuis le 1er janvier 2016. C’est la meilleure performance haussière depuis des décennies. Cette tendance confirme l’intérêt de plus en plus prononcé des investisseurs pour la valeur refuge.

 

 Les raisons de la hausse

 

Depuis le début de l’année, la hausse de l’or liée à plusieurs facteurs:

1) La faiblesse du dollar : Cette monnaie est considérée comme une valeurs refuges notamment pour les pays avec des monnaies fragiles. Ainsi les cours de l’or et du dollar sont intimement liés (plus le billet vert monte, plus le cours de l'or baisse).

 

2) Les inquiétudes économiques: les autres facteurs haussier sont aussi à chercher du coté des indicateurs de l’économie mondiale. Le ralentissement de la Chine, de la Russie et du Brésil est désormais actés et avec eux le modèles de développement économique de ces dernières années.

 

3) La demande des pays émergeant: Depuis 2010, l’entrée remarqué sur le marché de l’or des pays émergeant bouscule les acteurs traditionnels et influe massivement sur les cours. L’inde mais aussi la chine sont très demandeurs, par tradition mais aussi en raison de l’insécurité lié volatilité de leurs monnaies.

 

Le rôle des banques centrales

 

Les conséquences de la planche à billets

L'assouplissement quantitatif, ou QE, est une politique monétaire dite « de la planche à billets ». C’est une solution de dernier recourt qui permet aux banques centrales d'augmenter la masse monétaire. Elle vise à soutenir l’économie en créant de l’argent à profusion.

Cette politique est aujourd’hui pratiquée par les principales économies industrielles notamment: La FED au Etats-Unis, la banque centrale du Japon et la Banque centrale européenne.

Cette technique destiné à relancer l’économie peut avoir des effets dévastateurs. Elle est la phobie de tous les épargnants : si la machine s’emballe cela peut déclencher de l’hyperinflation monétaire et la faillite du système. Pour se protéger les investisseurs se réfugient dans les biens tangibles, l’or et les matières premières.

 

Les Russes et les Chinois à l’affut

La  Banque centrale de Russie maintient une politique claire d’achat. En janvier 2016, elle a de nouveau acheté 22 tonnes d’or pour se protéger face aux  sanctions financières des États-Unis et de l’UE et du bas prix du pétrole.

La Chine a quand a elle triplé ses réserves d’or ces dernières années, pour arriver à 1762 tonnes (bien qu’encore loin des 8000 Tonnes des USA …) faisant peser une pression de plus en plus visible sur les cours.

Les taux négatifs +  la dévaluation du Yuan + la détérioration de l’économie réelle poussent les investisseurs institutionnels des pays émergeant à prendre des positions de plus en plus importantes sur le métal jaune. Et rien ne semble de nature à arrêté ce cycle haussier.

 

En route pour les 4000$ l’once ?

 

Pour de nombreux économistes, la combinaison de ces facteurs va produire une fulgurante ascension des prix des biens tangibles et notamment des matières précieuses.

En faite, cette explosion aurait du arriver après la banqueroute de Chypre en 2013 mais les données ont été trafiquées.

En effet, des manipulations pendant de longues années sur le marché de l’or est désormais avéré.

Ainsi la Deutsche Bank, une des banques les plus importantes au monde, a admis devant les autorités américaines avoir manipulé les cours de l’or et de l’argent.

http://www.bilan.ch/argent-finances/deutsche-bank-trouve-un-accord-particuliers-lor-largent

Depuis 2010, la cotation est biaisé, il n’y a plus de lien naturel entre l’offre et la demande.

 

Si on met en rapport les manipulations des cours avec le ratio du nombre de lingot papier vendu en banques par rapport aux lingots physiques (500 onces papiers pour… 1 once réelle!) on comprend bien l’orientation à court terme du marché. En qu’en cas de problèmes, les chances de pouvoir retirer son dû auprès d’institutions financières sont quasi nulles.

Les banques et les états ont abusé de leurs pouvoirs et mis le marché de l’or sous tension

On est en train d’assister à pourrait être le prémice d’une panique générale.

La hausse du cours de l’or est mathématique, inévitable, et redistribuera in fine les cartes de l’économie mondiale.

 

 

Source : https://srsroccoreport.com/crumbling-u-s-empire-drives-russia-china-to-move-into-gold/

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

PayPal